Nuggets de poulet

Envie de nuggets? Alors faîtes les vous même, c’est facile et rapide et c’est vraiment meilleur qu’au fast-food. Au moins vous savez que vous ne mangez pas du poussin en charpie ou autre animal non identifé et vos nuggets sont frais et croustillants à souhait.

P1080855.JPG

Ingrédients

pour 2 personnes :

  • 2 blancs de poulet
  • 2 œufs
  • de la farine
  • de la chapelure
  • de l’huile de tournesol

 

Préparation :

  1. Découpez votre poulet en morceaux de tailles à peu prés égales
  2. Battre les œufs dans un assiette creuse
  3. Mettre la farine dans une autre assiette creuse et la chapelure dans une autre assiette.
  4. Pour former vos nuggets, procédez dans cet ordre : trempez votre morceau de poulet dans la farine, puis dans l’œuf, puis dans la chapelure, repassez votre morceau dans l’œuf et enfin dans la chapelure. (Passer deux fois dans l’œuf et la chapelure permet de bien faire tenir la panure)
  5. Versez l’huile dans une poêle sur environ 1 cm de manière à ce que les nuggets baignent un peu dans l’huile (on fera régime un autre jour 😉 )
  6. Cuire jusqu’à ce que les nuggets soient dorés
  7. Dégustez avec les sauces de votre choix.

 

P1080856.JPG

 

Vous pouvez bien sur user de la même technique pour paner votre poisson. Préférez un poisson blanc tel le cabillaud pour vos poissons panés mais vous pouvez aussi bien panner de la sole ou tout autre poisson de votre choix.

Bon appétit!

J’ai faiiim!!

Oui on l’a déjà tous eue cette grosse fringale de 10h, 16h ou minuit qui ne nous lâche plus. On fini par focaliser dessus et à ne penser qu’à ça au détriment de ce que l’on était en train de faire.

Alors on va faire des fouilles archéologiques dans nos pauvres placards presque vides ou on se rue sur le distributeur et on achète compulsivement une barre chocolatée… ce qu’on regrette trois minutes plus tard après avoir englouti notre friandise.

k0rx8

Je vais vous donner ici quelques petites astuces simples mais qu’il est bon de connaitre lorsqu’on a envie d’engloutir un mammouth tout entier et qu’on ne veut pas culpabiliser sur la balance.

Buvez beaucoup

21

Bon évidemment de l’eau, pas trois shots de vodka je vous vois venir 😉

En effet l’eau a un effet coupe faim reconnu et boire tout au long de la journée vous aide à diminuer la sensation de faim.

Si vous n’aimez pas boire de l’eau pour boire de l’eau je vous conseille le thé (non sucré), ou d’ajouter un filet de sirop dans votre bouteille. Mieux encore que le sirop, ajoutez des fruits frais ou congelés en morceaux comme du citron, des framboises pour donner un petit goût sympathique.

Oui mais j’ai vraiment faim…

giphy

Bien sur les incontournables : on croque dans un fruit. La pomme étant la plus recommandée car elle permet de faire un bon travail de mastication et de nous rassasier un petit moment. (Je vous conseille d’ailleurs de boire un grand verre d’eau après avoir mangé votre pomme car la pectine qu’elle contient gonfle au contact du liquide dans l’estomac et ceci coupe la faim.)

Sinon autre alternative : la compote sans sucres ajoutés pour les petites faims.

On mange des fruits secs lentement et en petite quantité. Riches en fibres ils aident à vous caler et à recharger les batteries. (Amandes, noisettes, noix, abricots secs…)

On peut s’autoriser un ou deux petits biscuits, sans beurre, ni chocolat, le mieux étant les biscuits aux céréales complètes ou au graines. (Les biscuits Gerblé sont plutôt sympa pour se faire plaisir sans culpabiliser.)

Pourquoi pas une portion de fromage style Kiri ou Babybel si vous aimez ça, surtout que les femmes ont tendance à manquer de calcium. Par contre on n’abuse pas sur le pain et s’il vous est indispensable, on privilégie le pain complet ou aux céréales.

Pour les adeptes de chocolat : un ou deux carrés de chocolat noir. Attention pas plus, sinon c’est de la gourmandise.

Si vous avez envie de salé, vous pouvez craquer pour du surimi, ces petits bâtonnets de poisson ne sont pas trop caloriques.

On prend son temps :

slide_317276_2917128_free

Si vous craquez, prenez le temps de faire une vraie pause. On s’assoit, on se pose et on mange doucement en se concentrant sur ce que l’on fait.

En effet le cerveau à besoin de temps pour assimiler que vous avez mangé et donc donner l’ordre de produire les hormones de la satiété.

D’ailleurs, si vous avez pris la mauvaise habitude de manger devant la télé vous avez surement remarqué que l’on ne regarde pas ce que l’on mange et que l’on a tendance à manger en plus grande quantité. En plus de cela, à chaque fois que l’on se retrouvera dans cette situation, et même si on n’a pas faim, notre cerveau assimilera  cette action au fait de manger. Du coup, la faim viendra par réflexe plutôt que par besoin.

Enfin, de manière générale, on essaie de privilégier les apports en protéines, fibres et sucres lents (on bannit les sucres rapides type confiseries, pour ne pas faire grimper la glycémie.)

manger-maigrir-oo-l-anjfnf

Maintenant on résiste !! On est plus fortes qu’une petite faim !

.

Et vous quelles sont vos petites astuces anti-faim? Ou que grignotez vous en cas de grosse fringale?

.

Notre Wishlist pour 2017

En janvier on pourrait se dire que c’est bon, on a été gâtées à Noël et que l’on peut laisser notre porte monnaie se reposer…

Mais c’était sans compter sur la nostalgie des vacances et des fêtes qui nous donnent envie de nous réconforter en achetant.. Et les commerces l’ont bien compris puisque c’est à cette période que débutent les soldes.

Du coup, pendant le mois de Janvier, nous avons fait une grosse sélection de nos envies pour 2017…

Lire la suite de « Notre Wishlist pour 2017 »

THE Cheesecake chocolat blanc/spéculoos

Les cheesecakes cuit, c’est un peu trop bourratif à mon goût. Du coup j’ai trouvé cette recette qui est juste parfaite. Fraîche, simple, pas trop sucrée et surtout très gourmande!

Je dois avoir fait cette recette plus de cinq fois et à chaque fois c’est un franc succès. N’hésitez pas à nous donner votre avis si vous testez 😉

 

Pour 8 personnes

Ingrédients :

Pour la base :

  • 250g de spéculoos
  • 120g de beurre

Pour la crème :

  • 250g de chocolat blanc
  • 10cl de lait (entier ou 1/2 écrémé)
  • 350g de Philadelphia (ou mélange Saint Moret et mascarpone)
  • 60g de sucre glace
  • 1 feuille de gélatine
  • 20cl de crème fraîche épaisse
  • Une ou deux gousses vanille

 .

Préparation

– Commencez par émietter les spéculoos.

– Faire fondre le beurre et l’ajouter aux spéculoos, mélangez bien.

– Chemisez un cadre (pas de moule sinon vous ne pourrez pas démouler mais c’est vous qui voyez) avec du papier sulfurisé (uniquement sur le fond, ça suffit.) et étalez bien ce mélange dans le fond du moule et bien aplatir.

– Passez au four 12 mn  (cela permet de bien fondre le beurre avec les spéculoos pour obtenir une base bien compacte) et réservez.

– Faites ramollir une feuille de gélatine dans de l’eau froide.

– Faites fondre le chocolat blanc avec le lait au bain marie, quand c’est fondu ajoutez la gélatine bien essorée, mélangez bien et laissez refroidir.

– Fouettez dans un cul de poule : le Philadelphia avec le sucre glace, la crème fraîche et la vanille.

– Ajoutez en deux fois le mélange chocolat blanc/lait. Mélangez pour avoir un mélange bien crémeux.

– Mettre au frais au moins 8h (faites le un jour à l’avance c’est vraiment mieux)

– Démoulez et régalez-vous!!

p1080765

p1080771

Alors ça vous donne envie de tester?

.